Qu’est-ce qu’une franchise ?

Franchise restaurant
Sommaire

Le phénomène de développement des franchises en France est incontestable : alors que l’on comptait moins de 1500 réseaux en 2010, ils étaient près de 2050 en 2020. Ce type de contrat a en effet de nombreux avantages pour les franchiseurs et les franchisés, qui s’apportent mutuellement tout en gardant une certaine indépendance. Mais alors qu'est ce qu'une franchise ? Comment devenir franchisé ou franchiseur ? On vous explique tout dans notre article !

La franchise laisse rêveurs bon nombre d’entrepreneurs, qui pensent souvent qu'ouvrir une franchise c'est un peu comme monter une entreprise, les risques en moins. Mais connaissez-vous tous les tenants et les aboutissants d’un tel mode de fonctionnement ? Voici de quoi éclairer votre lanterne et pourquoi pas vous lancer à votre tour dans l’aventure de la franchise ?

Définition franchiseDéfinition terme franchise

Définition générique : qu’est-ce qu’une franchise ?

Pour avoir une vision claire de ce qu’est une franchise, il faut partir de sa définition globale, qui n’est pas juridiquement actée, mais qui fait consensus. Une franchise se définit alors comme un contrat, par lequel un commerçant (appelé “franchiseur”) concède à un autre commerçant (nommé “franchisé”), le droit à l’exploitation d’une partie ou de la totalité de ses droits incorporels, en échange de redevances et d’un droit d’entrée. Le franchisé peut ainsi utiliser le nom d’une marque, son enseigne, les licences qu’elle détient, sa charte graphique, etc., pour exercer son activité, en reversant une partie de son chiffre d’affaires au franchiseur.
Dans un réseau de franchises, le franchiseur et ses franchisés restent des commerçants indépendants sans rapport de subordination, bien qu’ils restent liés par un contrat.

Quels sont les différents types de franchises et les secteurs d’activité concernés ?

Les commerces et prestations de service en franchise sont aujourd’hui monnaie courante et on les retrouve dans presque tous les secteurs d’activité. Quelques exemples célèbres le prouvent : McDonalds dans la restauration rapide, Yves Rocher pour les cosmétiques, Marie Blachère pour la boulangerie, Midas dans le secteur auto, Novotel dans l’hôtellerie, Naf Naf dans le domaine de l’habillement, etc. 

Au sein de ses réseaux, plusieurs types de franchises sont à distinguer :

  • la franchise de distribution, consistant en la vente de produits sous la marque du franchiseur ;
  • la franchise de services, où le franchisé réalise des prestations de services selon le savoir-faire et les méthodes transmis par le franchiseur et en utilisant sa marque ;
  • la franchise de production (franchise industrielle), qui consiste pour le franchisé à fabriquer des produits selon les instructions du franchiseur, qui fournit par exemple des brevets ou des méthodes de production.

Comment mettre en place un établissement franchisé ?

Tout commerçant ne peut pas espérer créer un réseau de franchises. Il existe en effet certains prérequis pour pouvoir établir un contrat de franchise.

Dans la majorité des cas, le franchiseur s’engage à :

  • transmettre son savoir-faire à ses franchisés, via des documents, une formation initiale et des formations régulières pendant la période d’exercice ;
  • disposer d’une marque ou d’un nom commercial qu’il cède aux franchiseurs ;
  • fournir les produits, services et technologies dont il dispose, ou à mettre en lien le franchisé avec des fournisseurs et des prestataires de services qui seraient indispensables pour mener à bien l’activité ;
  • assurer une assistance et commerciale à ses franchisés, à l’ouverture de la franchise, mais aussi tout au long de son développement.

Le franchisé doit quant à lui prouver le sérieux de son projet et monter un dossier de candidature. Cela passe par une étude de marché, une recherche de financement et de locaux, un budget et un chiffre d’affaires prévisionnels, la définition du statut sous lequel il va exercer, etc. Si la candidature est acceptée et que le contrat est signé, le franchisé pourra ouvrir son commerce ou son établissement de service, en respectant le concept et l’image de marque, en utilisant les méthodes préconisées et en payant des redevances à son franchiseur.

Témoignage d'un franchiseur client chez Talk :

Dans tous les cas, les modalités propres au réseau de franchise doivent être mentionnées dans le contrat de franchise. C’est ce document, qui a vocation juridique et légale, qui répertorie les droits et devoirs de chaque partie. D’une franchise à l’autre, les règles ne sont donc pas exactement les mêmes et certains points peuvent être négociés (montant des redevances, frais de publicités à la charge du franchisé, etc.).
Parfois, un franchiseur peut par exemple rester responsable de la stratégie de communication des franchises sur les réseaux sociaux. Il peut alors être pertinent de faire appel à une agence digitale pour franchise, afin de mettre en place une stratégie cohérente sur l’ensemble du réseau, et à décliner selon les spécificités de chaque établissement.

Pourquoi choisir de devenir franchiseur ou franchisé ?

Que ce soit pour le commerçant à l’origine du réseau de franchises ou pour ses franchisés, cette solution comporte de nombreux avantages. Pour les deux parties, c’est d’abord l’assurance de disposer d’une entreprise indépendante sur le plan juridique.

Développer plus facilement un concept grâce à la franchise

Grâce à la création d’un réseau de magasins ou d’établissements franchisés, un entrepreneur peut aisément développer son business sur un large territoire. En concédant des franchises, il peut en effet faire connaître son concept auprès d’un plus large public et profiter de la connaissance du marché local de ses franchisés. Et tout cela sans avoir à assumer le rôle d’un dirigeant d’entreprise qui aurait plusieurs filiales (bien qu’il faille assurer la formation et l’assistance de ses franchisés) et avec un investissement moindre (car le franchisé assume la majeure partie des coûts de création).
De plus, cela lui permet d’obtenir des revenus complémentaires via le droit d’entrée et les redevances indexées sur le chiffre d’affaires.

Profiter d’une certaine sécurité et d’une assistance en tant que franchisé

Pour un entrepreneur, la création d’une activité sous le statut de franchisé est rassurante. Il bénéficie d’une formation, du partage du savoir-faire et d’une assistance technique et commerciale pour gérer au mieux son entreprise. Cela ne l’empêche pas de faire par ailleurs appel à d’autres prestataires pour l’accompagner dans son développement : une agence de communication food pour accroître la visibilité de son restaurant, service de formation au management pour mieux gérer son équipe, partenariats avec des associations ou des entreprises complémentaires pour animer l’établissement et dynamiser les ventes, etc.

Le franchisé bénéficie également de l’image de marque et de la notoriété de l’enseigne avec laquelle il signe un contrat. Cela permet d’être rapidement identifié auprès des consommateurs et de construire plus rapidement une clientèle en surfant sur une franchise tendance.

Enfin, le contrat de franchise peut inclure une clause d’exclusivité territoriale : c’est une garantie pour le franchisé qu’il ne sera pas directement concurrencé sur son secteur par une franchise du même réseau.

Continuer à lire

Phone Icone
Vous avez
des questions ?